Traduction de texte

Français
Anglais
Langue source
Détecter la langue
Toutes les langues
Afrikaans
Albanais
Allemand
Amharique
Anglais
Arabe
Arménien
Assamais
Aymara
Azéri
Bambara
Basque
Bengali
Bhodjpouri
Biélorusse
Birman
Bosniaque
Bulgare
Catalan
Cebuano
Chichewa
Chinois (simplifié)
Chinois (traditionnel)
Cingalais
Coréen
Corse
Créole haïtien
Croate
Danois
Divéhi
Dogri
Espagnol
Espéranto
Estonien
Ewe
Finnois
Français
Frison
Gaélique (Écosse)
Galicien
Gallois
Géorgien
Grec
Guarani
Gujarati
Haoussa
Hawaïen
Hébreu
Hindi
Hmong
Hongrois
Igbo
Ilocano
Indonésien
Irlandais
Islandais
Italien
Japonais
Javanais
Kannada
Kazakh
Khmer
Kinyarwanda
Kirghiz
Konkani
Krio
Kurde (Kurmandji)
Kurde (Sorani)
Laotien
Latin
Letton
Lingala
Lituanien
Luganda
Luxembourgeois
Macédonien
Maïthili
Malaisien
Malayalam
Malgache
Maltais
Maori
Marathi
Meitei (Manipuri)
Mizo
Mongol
Néerlandais
Népalais
Norvégien
Odia (Oriya)
Oromo
Ouïgour
Ouzbek
Pachtô
Panjabi
Persan
Philippin
Polonais
Portugais
Quechua
Roumain
Russe
Samoan
Sanscrit
Sepedi
Serbe
Sesotho
Shona
Sindhî
Slovaque
Slovène
Somali
Soundanais
Suédois
Swahili
Tadjik
Tamoul
Tatar
Tchèque
Telugu
Thaï
Tigrigna
Tsonga
Turc
Turkmène
Twi
Ukrainien
Urdu
Vietnamien
Xhosa
Yiddish
Yorouba
Zoulou
Langue cible
Toutes les langues
Afrikaans
Albanais
Allemand
Amharique
Anglais
Arabe
Arménien
Assamais
Aymara
Azéri
Bambara
Basque
Bengali
Bhodjpouri
Biélorusse
Birman
Bosniaque
Bulgare
Catalan
Cebuano
Chichewa
Chinois (simplifié)
Chinois (traditionnel)
Cingalais
Coréen
Corse
Créole haïtien
Croate
Danois
Divéhi
Dogri
Espagnol
Espéranto
Estonien
Ewe
Finnois
Français
Frison
Gaélique (Écosse)
Galicien
Gallois
Géorgien
Grec
Guarani
Gujarati
Haoussa
Hawaïen
Hébreu
Hindi
Hmong
Hongrois
Igbo
Ilocano
Indonésien
Irlandais
Islandais
Italien
Japonais
Javanais
Kannada
Kazakh
Khmer
Kinyarwanda
Kirghiz
Konkani
Krio
Kurde (Kurmandji)
Kurde (Sorani)
Laotien
Latin
Letton
Lingala
Lituanien
Luganda
Luxembourgeois
Macédonien
Maïthili
Malaisien
Malayalam
Malgache
Maltais
Maori
Marathi
Meitei (Manipuri)
Mizo
Mongol
Néerlandais
Népalais
Norvégien
Odia (Oriya)
Oromo
Ouïgour
Ouzbek
Pachtô
Panjabi
Persan
Philippin
Polonais
Portugais
Quechua
Roumain
Russe
Samoan
Sanscrit
Sepedi
Serbe
Sesotho
Shona
Sindhî
Slovaque
Slovène
Somali
Soundanais
Suédois
Swahili
Tadjik
Tamoul
Tatar
Tchèque
Telugu
Thaï
Tigrigna
Tsonga
Turc
Turkmène
Twi
Ukrainien
Urdu
Vietnamien
Xhosa
Yiddish
Yorouba
Zoulou
Préparation de la traduction…
Contenu potentiellement sensible
Contenu potentiellement contesté
Contenu potentiellement contesté ou sensible

Texte source

On va finir par me prendre pour un chroniqueur chauvin puisque j’enchaine les groupes français, mais j’assume, cocorico à la scène prog métal française qui je trouve se porte bien et que je plébiscite ad nauseam. Arkness, pour ce qui nous intéresse cette fois-ci, est un groupe toulousain (décidemment le sud-ouest est le porte étendard du genre) fondé en 2019, ils se définissent eux-mêmes comme un croisement entre du métal progressif et de la musique de film (nous sommes donc faits pour nous entendre à priori), et ont la particularité d’avoir une line up sans guitariste mais avec pleins de guests à ce poste ! États des lieux : On ouvre avec « Aquarius », le thème qui se développe timidement dans le fond sur les flutes et harpes m’évoque immédiatement l’univers musical de Nobuo Uematsu, la voix grave du chanteur dévoile l’histoire, la section rythmique bien compact laisse s’exprimer une composition éthérée et lancinante, des points bonus pour le son de basse savoureux de Sebastien ROUZOUL. « Six Step Of Madness » démarre sur fond de techno/ethnique poursuivi par un ostinato rythmique simple et efficace, un petit gout de Queen dans les harmonies vocales. « The Witch from Below », pour lequel le groupe a réalisé un clip, démarre en douceur, des chuchotements et un célesta plus tard et nous voilà maintenant dans le bayou poisseux couvert de mouches, dommage cette ambiance s’estompe rapidement pour revenir à une formule plus convenu typé Power, ce qui n’enlève rien au duo vocal qui fonctionne très bien. « Paradoxe » reprends l’approche « Techno Djent » avec un chanteur qui m’évoque diablement Franz Ferdinand, la section rythmique est à l’honneur sur ce morceau aux sonorités résolument moderne. « Hope in the Universe » ouvre sur un extrait audio en rapport à « La Guerre des Mondes » de H.P Wells, une composition métal incisive sur fond de prophétie, un propos cohérent et bien construit, une vraie réussite. « Five Years in the Sky » est une belle ballade, bien nommée puisqu’elle donne vraiment la sensation de flotter, je retrouve une fois encore une sensibilité de composition à la japonaise dans l’arrangement. Décidemment cet album s’enrichi à mesure qu’il se déroule. Comme son prédécesseur, « Eternity and Brimstone » laisse plus d’espace au piano de Magali CANTINOT, adepte des arpèges, pour s’exprimer, la partie mineure au violon synthé est très réussi. Tandis que ce rapproche la fin de l’album, « Circus Dazzling Lights » ouvre sur un basse-batterie percutant qui porte un super solo de saxophone (non cité dans la liste des artistes ?), décidemment je vais finir par apprécier l’exercice. Très belle montée en puissance Djent/core. Court et efficace. Enfin, « The Discovery of Arkness » porte bien son nom puisque l’épilogue fait l’effet d’un véritable pot-pourri de toutes les influences que le groupe nous a dévoilé durant ce premier album très solide. Je n’ai malheureusement pas pu souligner les qualités individuelles de chaque musicien, la grande liste de guests non répertoriés en cause, mais il va sans dire que ce galop d’essai de la formation toulousaine est une belle réussite. Prenez le temps de les découvrir, la scène émergente mérite votre soutien lorsqu’elle (auto)produit des artistes de qualité. Affaire à suivre.
On va finir par me prendre pour un chroniqueur chauvin puisque j’enchaine les groupes français, mais j’assume, cocorico à la scène prog métal française qui je trouve se porte bien et que je plébiscite ad nauseam. Arkness, pour ce qui nous intéresse cette fois-ci, est un groupe toulousain (décidemment le sud-ouest est le porte étendard du genre) fondé en 2019, ils se définissent eux-mêmes comme un croisement entre du métal progressif et de la musique de film (nous sommes donc faits pour nous entendre à priori), et ont la particularité d’avoir une line up sans guitariste mais avec pleins de guests à ce poste ! États des lieux : On ouvre avec « Aquarius », le thème qui se développe timidement dans le fond sur les flutes et harpes m’évoque immédiatement l’univers musical de Nobuo Uematsu, la voix grave du chanteur dévoile l’histoire, la section rythmique bien compact laisse s’exprimer une composition éthérée et lancinante, des points bonus pour le son de basse savoureux de Sebastien ROUZOUL. « Six Step Of Madness » démarre sur fond de techno/ethnique poursuivi par un ostinato rythmique simple et efficace, un petit gout de Queen dans les harmonies vocales. « The Witch from Below », pour lequel le groupe a réalisé un clip, démarre en douceur, des chuchotements et un célesta plus tard et nous voilà maintenant dans le bayou poisseux couvert de mouches, dommage cette ambiance s’estompe rapidement pour revenir à une formule plus convenu typé Power, ce qui n’enlève rien au duo vocal qui fonctionne très bien. « Paradoxe » reprends l’approche « Techno Djent » avec un chanteur qui m’évoque diablement Franz Ferdinand, la section rythmique est à l’honneur sur ce morceau aux sonorités résolument moderne. « Hope in the Universe » ouvre sur un extrait audio en rapport à « La Guerre des Mondes » de H.P Wells, une composition métal incisive sur fond de prophétie, un propos cohérent et bien construit, une vraie réussite. « Five Years in the Sky » est une belle ballade, bien nommée puisqu’elle donne vraiment la sensation de flotter, je retrouve une fois encore une sensibilité de composition à la japonaise dans l’arrangement. Décidemment cet album s’enrichi à mesure qu’il se déroule. Comme son prédécesseur, « Eternity and Brimstone » laisse plus d’espace au piano de Magali CANTINOT, adepte des arpèges, pour s’exprimer, la partie mineure au violon synthé est très réussi. Tandis que ce rapproche la fin de l’album, « Circus Dazzling Lights » ouvre sur un basse-batterie percutant qui porte un super solo de saxophone (non cité dans la liste des artistes ?), décidemment je vais finir par apprécier l’exercice. Très belle montée en puissance Djent/core. Court et efficace. Enfin, « The Discovery of Arkness » porte bien son nom puisque l’épilogue fait l’effet d’un véritable pot-pourri de toutes les influences que le groupe nous a dévoilé durant ce premier album très solide. Je n’ai malheureusement pas pu souligner les qualités individuelles de chaque musicien, la grande liste de guests non répertoriés en cause, mais il va sans dire que ce galop d’essai de la formation toulousaine est une belle réussite. Prenez le temps de les découvrir, la scène émergente mérite votre soutien lorsqu’elle (auto)produit des artistes de qualité. Affaire à suivre.
Chargement…
3 275 / 5 000
Chargement…

Résultats de traduction

Traduction en cours...
Les traductions tiennent compte du genre grammatical. En savoir plus
Certaines phrases peuvent contenir des alternatives tenant compte du genre grammatical. Cliquez sur une phrase pour voir les alternatives. En savoir plus
Les traductions tenant compte du genre grammatical sont limitées. En savoir plus
Erreur de traduction

En savoir plus sur ce texte source

Vous devez indiquer le texte source pour obtenir des informations supplémentaires

Traduction de documents

Français
Anglais
Langue source
Détecter la langue
Toutes les langues
Afrikaans
Albanais
Allemand
Amharique
Anglais
Arabe
Arménien
Assamais
Aymara
Azéri
Bambara
Basque
Bengali
Bhodjpouri
Biélorusse
Birman
Bosniaque
Bulgare
Catalan
Cebuano
Chichewa
Chinois (simplifié)
Chinois (traditionnel)
Cingalais
Coréen
Corse
Créole haïtien
Croate
Danois
Divéhi
Dogri
Espagnol
Espéranto
Estonien
Ewe
Finnois
Français
Frison
Gaélique (Écosse)
Galicien
Gallois
Géorgien
Grec
Guarani
Gujarati
Haoussa
Hawaïen
Hébreu
Hindi
Hmong
Hongrois
Igbo
Ilocano
Indonésien
Irlandais
Islandais
Italien
Japonais
Javanais
Kannada
Kazakh
Khmer
Kinyarwanda
Kirghiz
Konkani
Krio
Kurde (Kurmandji)
Kurde (Sorani)
Laotien
Latin
Letton
Lingala
Lituanien
Luganda
Luxembourgeois
Macédonien
Maïthili
Malaisien
Malayalam
Malgache
Maltais
Maori
Marathi
Meitei (Manipuri)
Mizo
Mongol
Néerlandais
Népalais
Norvégien
Odia (Oriya)
Oromo
Ouïgour
Ouzbek
Pachtô
Panjabi
Persan
Philippin
Polonais
Portugais
Quechua
Roumain
Russe
Samoan
Sanscrit
Sepedi
Serbe
Sesotho
Shona
Sindhî
Slovaque
Slovène
Somali
Soundanais
Suédois
Swahili
Tadjik
Tamoul
Tatar
Tchèque
Telugu
Thaï
Tigrigna
Tsonga
Turc
Turkmène
Twi
Ukrainien
Urdu
Vietnamien
Xhosa
Yiddish
Yorouba
Zoulou
Langue cible
Toutes les langues
Afrikaans
Albanais
Allemand
Amharique
Anglais
Arabe
Arménien
Assamais
Aymara
Azéri
Bambara
Basque
Bengali
Bhodjpouri
Biélorusse
Birman
Bosniaque
Bulgare
Catalan
Cebuano
Chichewa
Chinois (simplifié)
Chinois (traditionnel)
Cingalais
Coréen
Corse
Créole haïtien
Croate
Danois
Divéhi
Dogri
Espagnol
Espéranto
Estonien
Ewe
Finnois
Français
Frison
Gaélique (Écosse)
Galicien
Gallois
Géorgien
Grec
Guarani
Gujarati
Haoussa
Hawaïen
Hébreu
Hindi
Hmong
Hongrois
Igbo
Ilocano
Indonésien
Irlandais
Islandais
Italien
Japonais
Javanais
Kannada
Kazakh
Khmer
Kinyarwanda
Kirghiz
Konkani
Krio
Kurde (Kurmandji)
Kurde (Sorani)
Laotien
Latin
Letton
Lingala
Lituanien
Luganda
Luxembourgeois
Macédonien
Maïthili
Malaisien
Malayalam
Malgache
Maltais
Maori
Marathi
Meitei (Manipuri)
Mizo
Mongol
Néerlandais
Népalais
Norvégien
Odia (Oriya)
Oromo
Ouïgour
Ouzbek
Pachtô
Panjabi
Persan
Philippin
Polonais
Portugais
Quechua
Roumain
Russe
Samoan
Sanscrit
Sepedi
Serbe
Sesotho
Shona
Sindhî
Slovaque
Slovène
Somali
Soundanais
Suédois
Swahili
Tadjik
Tamoul
Tatar
Tchèque
Telugu
Thaï
Tigrigna
Tsonga
Turc
Turkmène
Twi
Ukrainien
Urdu
Vietnamien
Xhosa
Yiddish
Yorouba
Zoulou
Sélectionnez un document
Importez un .docx, .pdf, .pptx ou .xlsx. En savoir plus

Traduction de sites Web

Français
Anglais
Langue source
Détecter la langue
Toutes les langues
Afrikaans
Albanais
Allemand
Amharique
Anglais
Arabe
Arménien
Assamais
Aymara
Azéri
Bambara
Basque
Bengali
Bhodjpouri
Biélorusse
Birman
Bosniaque
Bulgare
Catalan
Cebuano
Chichewa
Chinois (simplifié)
Chinois (traditionnel)
Cingalais
Coréen
Corse
Créole haïtien
Croate
Danois
Divéhi
Dogri
Espagnol
Espéranto
Estonien
Ewe
Finnois
Français
Frison
Gaélique (Écosse)
Galicien
Gallois
Géorgien
Grec
Guarani
Gujarati